Vous souhaitez vous assurer des revenus complémentaires lors de votre départ à la retraite ? Sachez que le Plan d’épargne en actions (PEA) peut vous faire profiter d’une sortie en rente viagère dans un cadre fiscal très avantageux. Explications.

Une sortie en rente viagère

Comme beaucoup de produits d’épargne, le PEA autorise la sortie des capitaux en rente viagère. Pour ce faire, l’épargnant doit s’adresser à son établissement financier pour convertir son capital. Mais attention, seuls peuvent être convertis les capitaux issus d’un PEA assurance de plus de 8 ans. Si l’épargnant dispose d’un PEA bancaire, rien n’est perdu pour autant : il peut le faire convertir en PEA assurance auprès d’un assureur. Une conversion qui n’entraîne pas la perte de l’antériorité fiscale.

À l’instar de l’assurance-vie, le montant de la rente est déterminé, notamment, en fonction de l’importance des capitaux convertis et de l’espérance de vie de l’épargnant.

Une fiscalité attractive

La sortie en rente viagère d’un Plan d’épargne en actions assurance offre un régime fiscal particulièrement attractif. En effet, lorsqu’une rente viagère est servie au moins 8 ans après l’ouverture du PEA, elle est exonérée d’impôt sur le revenu. Elle ne supporte que les prélèvements sociaux au taux global de 17,2 % sur une fraction de son montant calculée en fonction de l’âge de l’épargnant au moment où il demande le versement de la rente pour la première fois. Cette fraction est de 70 % si l’épargnant est âgé de moins de 50 ans, 50 % entre 50 et 59 ans, 40 % entre 60 et 69 ans et 30 % s’il est âgé de plus de 69 ans.

Mais attention, lorsque la sortie en rente viagère a lieu avant 8 ans, les versements sont soumis à l’impôt sur le revenu et supportent les prélèvements sociaux. Là encore, l’imposition s’applique sur une fraction seulement de leur montant, déterminée forfaitairement en fonction de l’âge du crédirentier.

Réversion de la rente

Si l’épargnant a souscrit une option de réversion de la rente à son conjoint en cas de décès, l’exonération d’impôt sur le revenu bénéficie à ce dernier.

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2019